Skip to content

Comment s’adapter quand son produit bascule du BtoB au BtoC ?

Less than 1 minute Minutes

Pour ce tout premier article de notre série Product Of The Week (POW pour les intimes !), Jeanne Latil-Flamme, Head of Product chez Phénix, nous a présenté l’évolution de la start-up, depuis ses débuts sans culture tech ni produit jusqu’à son passage réussi du BtoB vers le BtoC.

Phénix fait partie de l’écosystème Tech for Good, au même titre qu’Omie & Cie.

1. Start-up à mission

Au début, nous n’avions ni culture tech, ni culture produit”

En 2014, La première solution BtoB a d’abord été développée en externe avant d’être internalisée.

L’objectif premier était d’améliorer la communication entre la grande distribution et les associations qui distribuent des denrées alimentaires aux personnes fragiles.

Avec des fonctionnalités comme la digitalisation de la partie administrative du dons aux assos (CERFA), la signature électronique ou la planification du passages des associations, le produit a permis de fluidifier les échanges et de faciliter les dons.

2. Switch vers le BtoC

”J’ai récupéré un fichier .zip avec cette application dessus et on m’a dit vas-y !”

En 2018, Phenix rachète une application mobile anti-gaspi en marque blanche pour adresser le BtoC.

L’objectif c’est de faire le lien entre les commerces alimentaires de proximité et les particuliers.

Ce switch vers le BtoC a nécessité de staffer d’avantage les teams Produit et Tech, et de créer une vraie culture Produit au sein des équipes.

Le produit est composé d’une application mobile BtoC et d’un back office pour les commerçants.

Tiny Coaching est aussi un exemple de produit ayant pivoté vers le BtoC.

3. Le sens du feedback

“Intégrer l’équipe market’ dans les itérations produit est primordial.”

Chaque 2 semaines, durée d’un sprint, un sprint planning est dédié aux feedbacks des derniers « growth test ».

L’équipe growth marketing identifie, grâce à la data, les points de friction dans le parcours utilisateurs, et fait remonter ses feedback à la team Produit.

Les 2 équipes se fixent aussi un chantier commun par semestre, aligné avec les OKR de la société.

Exemple : réduire le temps entre le téléchargement de l’application et le premier achat.

4. Challenges Produit

“Une grosse campagne de com’ est prévue en septembre, il faudra que ça tienne !”

Le premier challenge produit est la fusion des backs office commerçant et grande distribution. Demain, tous les services seront accessibles depuis une même interface, développée en React JS.

La simplification de l’UX (cf le mantra de Savinien Lucbéreilh, CPO de Partoo) et la compatibilité multidevices est aussi un enjeu de taille car les pratiques digitales des commerçants et leur équipement informatique sont très hétérogènes, voire même parfois obsolètes.

Sur le produit mobile BtoC, l’enjeu est celui de la performance et de la scalabilité de l’infra car à chaque médiatisation de l’application, des dizaines de milliers de connexions ont lieu, et ce n’est que le début !

Conseil en product management

Évènements et ressources

© IKXO 2023 – Mentions Légales

Site Créé par DOPE