Skip to content

Du problème à l’impact : le processus de conception de l’incubateur Pôle Emploi

7 Minutes

Lors cet échange avec Aurélie Divaré, Head of Product chez Pôle Emploi, nous avons exploré le fonctionnement de l’incubateur de Pôle Emploi, son rôle en tant que responsable du portefeuille produit et les méthodes utilisées pour développer de nouveaux produits.

Aurélie a commencé en tant que Coach Produit et a évolué vers le rôle de Head of Product en janvier 2023.

1. Organisation de l’incubateur

L’incubateur de Pôle Emploi a été créé il y a 4 ans et est lié à la démarche Beta.gouv.
Son objectif est de développer des produits permettant d’améliorer les services destinés aux demandeurs d’emploi.

Chaque équipe est composée à minima d’un intrapreneur, d’un coach produit, d’un UX Designer et d’un lead technique.

L’intrapreneur, souvent issu d’une direction métier, joue le rôle du Product Manager, et apporte une connaissance approfondie de la problématique relevée.

Le coach tient un rôle de soutien et d’accompagnement pour l’intrapreneur, en partageant son expertise en Product Management et en guidant le processus de conception du produit.


2. Démarche de conception

« L’idée, c’est de maitriser les coûts. On préfère « dérisquer » au maximum, et voir rapidement si on peut avoir de l’impact. »

La conception des produits au sein de l’incubateur repose sur une démarche qui se déroule en quatre phases bien définies :

  • Phase d’Exploration (5-6 semaines) :

Durant cette phase, l’équipe socle (Coach Produit, Intrapreneur, UX Designer et Lead dev) est chargée de définir les critères de succès propres à son produit et de déterminer une North Star Metric pour en suivre la performance et l’impact.

Chaque produit développé dans l’incubateur est évalué en fonction de ses propres critères d’évaluation, visant à augmenter les parts de marché et le nombre d’utilisateurs, y compris en interne avec l’impact sur le taux d’usage par les conseillers de Pôle Emploi.

Les résultats sont régulièrement présentés devant un comité d’investissement pour prendre des décisions sur la poursuite ou le pivot des produits.

  • Phase d’Expérimentation (2 mois) :

La deuxième phase est dédiée à l’expérimentation et à la validation des hypothèses formulées. Les équipes se rendent sur le terrain pour tester et valider ces hypothèses.

Pour limiter les coûts et accélérer la conception, l’utilisation d’outils no code/low code est privilégiée, permettant ainsi de prototyper et de tester rapidement les solutions.

C’est le binôme UX Designer / Lead Dev qui se charge de cette partie dont l’objectif principale est de minimiser le risque en évaluant l’impact potentiel du produit dès cette étape.

  • Phase de Lancement (3-4 mois) :

Pour cette phase, un Product Owner et des développeurs intègrent l’équipe afin de travailler sur un premier MVP (Minimum Viable Product).

Le MVP représente la version initiale du produit, qui est lancée sur le marché afin d’obtenir les premiers retours d’utilisateurs. Un processus itératif d’amélioration est mis en place, permettant d’affiner le produit en fonction des retours des utilisateurs et des évolutions du marché.

L’objectif principal de cette phase est de valider le concept et de recueillir des données réelles pour orienter les prochaines étapes du développement

  • Phase de Croissance :

Une fois que le produit est lancé et validé, un Business Developer est ajouté à l’équipe pour travailler sur l’acquisition.
Cette phase vise à développer le produit en continu, en identifiant les opportunités de croissance.
La mesure de l’impact continue de jouer un rôle central, permettant de suivre les indicateurs clés de performance et d’apporter les ajustements nécessaires pour maximiser la croissance du produit.


3. L’exemple de ESTIME

« Ça nous est arrivé d’arrêter ou de faire pivoter des produits car les résultats et l’impact n’étaient pas là »

Problème :

Pour certaines personnes, évaluer l’impact d’une prise de poste sur leurs ressources financières est fastidieux. Elles doivent effectuer plusieurs simulations sur différents sites, voire réaliser manuellement certains calculs, ce qui engendre un risque d’erreur et peut décourager.

Cette situation est particulièrement préoccupante pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires de minima sociaux qui craignent de perdre une partie de leurs ressources en reprenant un emploi.

Produit :

ESTIME, simulateur personnalisé, permet aux demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires de minima sociaux de visualiser facilement leurs futures ressources en cas de reprise d’emploi.

Démarche Produit:

Avant de lancer le produit, une phase d’exploration faite d’interviews et de benchmark a été réalisée. Cela a permis de constater l’absence d’outils similaires sur le marché.

Après un premier MVP permettant de fournir une projection des ressources sur 6 mois, en intégrant les différentes aides et allocations sociales, le produit a été amélioré.

Suite aux demandes des conseillers de Pôle emploi, il a été décidé de faciliter l’accès au service en permettant son utilisation sans authentification Pôle emploi.

De ce fait, même les demandeurs d’emplois qui ne se souviennent pas de leur identifiant ou les bénéficiaires du RSA non-inscrits à Pole Emploie peuvent calcule l’impact d’une reprise d’emploi sur leur budget.

Impact généré :

ESTIME a permis aux conseillers Pôle Emploi de gagner 27 min par simulation, ce qui leur permet de réinvestir leur temps dans s’autres aspects de l’accompagnement du demandeur d’emploi.

Depuis son lancement, le simulateur a déjà accueilli plus d’un million de visiteurs !


4. Rôle et Responsabilités d’Aurélie

« Désormais dès la phase d’exploration, on réfléchit à comment chaque produit s’intègre dans l’écosystème Produit global de Pole Emploi »

En tant que Head of Product au sein de l’incubateur de Pôle Emploi, Aurélie occupe un rôle clé dans la gestion du portefeuille produit et dans la supervision du processus de développement des produits.

Encadrement des équipes :

Aurélie est chargée de superviser chacune des équipe Produit et s’assure que la démarche Produit est bien appliquée.
Elle encourage d’ailleurs beaucoup l’esprit d’expérimentation qui doit selon être perdurer dans les phases de lancement et de croissance.

Alignement stratégique :

Aurélie veille à ce que les produits développés dans l’incubateur soient en adéquation avec la stratégie globale de Pôle Emploi. Elle s’assure que chaque produit contribue aux objectifs de l’organisation et répond aux besoins des demandeurs d’emploi, des conseillers de Pôle Emploi et des employeurs.

Évaluation et gestion du portefeuille :

Aurélie occupe un rôle clé dans la présentation des produits devant le comité d’investissement. Son objectif est de veiller à ce que les équipes présentent de manière claire et convaincante la problématique qu’elles cherchent à résoudre, ainsi que les principales métriques permettant de mesurer le succès du produit.

Par ailleurs, Aurélie est responsable de l’évaluation et de la gestion du portefeuille de produits de l’incubateur. Elle effectue régulièrement des revues pour évaluer l’impact et l’usage des produits existants.

Intégration dans l’offre de services globale :

Depuis peu, Aurélie insiste pour que les produits développés dans l’incubateur s’intègrent dans l’écosystème produit plus global de Pole Emploi. Elle analyse les synergies possibles et s’assure que la réflexion de cette intégration est menée dès les premières phases de conception produit.

0

Conseil en product management

Évènements et ressources

© IKXO 2023 – Mentions Légales

Site Créé par DOPE