Skip to content

L’antisèche #1 – C’est quoi la dataviz?

Less than 1 minute Minutes

L’antisèche c’est une nouvelle série d’articles qui synthétise des grandes thématiques produit pour vous éviter d’être à sec en entretiens, réunions, soirées mondaines et rendez-vous galants !

Aujourd’hui on commence avec le thème « La visualisation des données et des informations »

Qu’est ce que c’est ?

Vous avez sûrement déjà eu affaire à des données et des informations brutes complexes, en grand nombre (le fameux big data) et peu digestes. Ce qu’on appelle en anglais data visualization ou dataviz consiste à mettre en forme visuellement ces données et ces informations de manière :

  • claire, lumineuse, épurée, simple, limpide, lisible, accessible, compréhensible, intelligible,
  • esthétique, attrayante, graphique,
  • dynamique, interactive, ludique,
  • impactante, percutante, mémorisable,
  • concrète, utile, actionnable

Vous connaissez la fameuse expression « une image vaut mille mots », figurez-vous que le cerveau humain traite une image 60 000 fois plus vite qu’un texte : le fond est important, la forme aussi !

En quoi est-ce utile ?

Dans un quotidien de product manager, cela peut être utilisé dans la détection des problèmes et des opportunités produit, pour faciliter les prises de décisions ou encore suivre les performances du produit.

Cela permet aussi une communication efficace avec ses stakeholders en synthétisant des informations complexes pour gagner du temps et aligner les différentes parties prenantes.

En effet, visualiser des données et des informations peut répondre à vos besoins de :

  • Comprendre, explorer, déchiffrer, démêler, éclaircir, mettre en évidence, révéler, analyser,
  • Synthétiser, consolider, centraliser, modéliser, avoir une vue d’ensemble, prendre du recul
  • Communiquer, restituer, partager, collaborer
  • Aider à prendre des décisions, piloter
  • Détecter des tendances, anticiper, prédire
  • Démontrer, argumenter
  • Comparer, croiser, relier, combiner, identifier des corrélations
  • Trier, classer, segmenter, filtrer
  • Prioriser, hiérarchiser
  • Simplifier, vulgariser, donner du sens, raconter une histoire, transmettre un message

Comment procéder ?

Vous avez des données ou des informations que vous souhaitez mettre en forme ?

Le champ des possibles est large parmi les différents types de visualisations : cartes, graphiques, tableaux, diagrammes, histogrammes, nuages… Le choix va dépendre de votre besoin.

Pour trouver l’inspiration et le format parfait pour vos données, vous pouvez jeter un coup d’œil sur le site Recherche de graphiques par fonctions de visualisation des données (datavizcatalogue.com) qui est assez complet.

Quant aux outils, le champ des possibles est également large, certains vous sont sûrement familiers : Excel bien sûr, Tableau, Power BI ou encore Qlik Sense.

La liste est longue, vous pourrez choisir votre outil en fonction de certains critères parmi lesquels :

  • Son coût
  • Sa facilité d’utilisation ou la présence de compétences en interne pour l’utiliser
  • Les types de visualisation disponibles
  • Son interopérabilité avec votre système d’information, vos bases de données, vos applications
  • Les possibilités de personnalisation
  • Sa performance (selon les quantités d’informations que vous voulez gérez)
  • Les terminaux où vous souhaitez visualiser les informations (ordinateur, mobile…)

Quelques exemples

Vous avez besoin d’inspiration pour mettre le pied à l’étrier ?

Voici quelques exemples historiques, preuves que la nécessité de visualiser des informations et des données ne date pas d’hier et s’étend à tous les domaines y compris en dehors de la tech !

Diagramme sankey « La Carte figurative des pertes successives en hommes de l’Armée française dans la campagne de Russie en 1812-1813 »
« La Carte figurative des pertes successives en hommes de l’Armée française dans la campagne de Russie en 1812-1813 » faite par Charles Joseph Minard en 1869 montrant le nombre d’hommes au sein de l’armée de Napoléon lors de la campagne de Russie de 1812, leurs mouvements, ainsi que les températures lors du retour. C’est un exemple de diagramme de Sankey (Wikipedia)
Histogramme « Exports and Imports of Scotland to and from different parts for one Year from Christmas 1780 to Christmas 1781 »
« Exports and Imports of Scotland to and from different parts for one Year from Christmas 1780 to Christmas 1781 » faite par William Playfair en 1786. Il a introduit 3 types de diagrammes : les graphiques chronologiques, les histogrammes et les diagrammes circulaires. (Wikipedia)
Diagramme « Diagram of the causes of mortality in the army in the East » 1858
« Diagram of the causes of mortality in the army in the East » faite par Florence Nightingale en 1858 pour quantifier les causes saisonnières de mortalité des patients de l’hôpital militaire qu’elle gérait en tant qu’infirmière. (Wikipedia)

Une mise en situation

Passons maintenant à la pratique !

Prenons un jeu de données intitulé « Global YouTube Statistics 2023 » que l’on peut trouver sur le site Kaggle.com dont vous pouvez voir un extrait ci-dessous :

visuel dataset

Les données renseignées sont variées :

  • Les chaînes Youtube
  • Le nombre d’abonnés par chaîne
  • Le nombre de vues par chaîne
  • Les catégories de chaînes
  • Les pays d’origine des Youtubeurs ayant créé ces chaînes…

Nous pouvons explorer ces données de différentes façons et nous poser plusieurs questions. En voici 2 à titre d’exemple :

  • Quelles sont les catégories de chaînes Youtube les plus populaires ?
  • Quels sont les pays d’origine des Youtubeurs les plus représentés ?

Pour répondre à ces 2 questions, nous avons besoin de 3 types de données que nous mettons en forme ci-dessous grâce à l’outil Tableau :

  • Le nombre de vues par chaîne qui nous donne un indice de popularité des chaînes
  • Les pays d’origine des Youtubeurs
  • Les catégories de chaînes

Quelles sont les catégories de chaînes Youtube les plus populaires ?

datavisualisation catégories chaînes youtube

Cette première visualisation nous permet de voir très rapidement que le top 3 des catégories les plus populaires est :

  • Music
  • Entertainment
  • People & Blogs

Quels sont les pays d’origine des Youtubeurs les plus représentés ?

datavisualisation pays les plus représentée

Cette deuxième visualisation nous indique plusieurs choses parmi lesquelles :

  • Les Youtubeurs étasuniens et indiens sont les plus populaires et cumulent plus de la moitié des vues. Ce type de visualisation nous permet de prendre conscience très rapidement des ordres de grandeur des popularités des différentes catégories de chaînes Youtube.
  • Le classement de popularité des pays d’origine des Youtubeurs semble corrélé à la démographie des pays et la popularité des langues parlées comme en témoignent justement les Etats-Unis et l’Inde, des pays peuplés et anglophones. Mais ces 2 paramètres ne suffisent pas pour tout expliquer (à noter par exemple qu’un Youtubeur venant de France ne va pas nécessairement créer des vidéos en français et va potentiellement générer des vues parmi des personnes hors de France et des personnes non francophones). 2 pays sont remarquables dans ce classement :
    • La Thaïlande arrive en 5ème position alors qu’il est le 20 pays le plus peuplé au monde et le thaï la 33 langue parlée au monde.
    • La Corée du Sud arrive en 7ème position alors qu’il est le 28ème pays le plus peuplé au monde avec le coréen la 23ème langue parlée au monde.

Pour aller plus loin

Le champ des possibles est immense en termes de données et d’informations à explorer ainsi qu’en termes de manières de les visualiser. La dataviz est incontournable dans les métiers du produit et nous espérons que cette antisèche vous donne envie d’explorer davantage.

Voici quelques pistes pour aller plus loin :

À vous de jouer !

Conseil en product management

Évènements et ressources

© IKXO 2023 – Mentions Légales

Site Créé par DOPE